ASSOCIATION SAUVER L'IMZAD
L’école d’imzad

L’ÉCOLE D’IMZAD À TAMANRASSET

La promotion DASSINE

Parmi l’une de ses premières actions, l’Association Sauver l’Imzad a procédé à la mise en place d’une école de formation d’imzad à Tamanrasset. Cette formation s’inscrit dans le cadre d’une convention liant l’Institut National Spécialisé de la Formation Professionnelle de Tamanrasset qui fournit les locaux et les instruments pédagogiques, se charge de l’encadrement de la première promotion dénommée « Promotion Dassine ».

L’école a été inaugurée le 2 Janvier 2004 et les cours ont débuté le 1er mars 2004.

Intitulé de la spécialité : Formation sur l’art de la musique traditionnel IMZAD

Nombre de stagiaires recensées : 132 Stagiaires.

Nombre de stagiaires formées : 40.

Nombres d’animatrices : 7 artistes joueuses d’imzad et spécalistes de la fabrication.

Enseignants : 3 (Tifinagh, informatique, techniques de fabrication).

Branche d’activité suggérée : Culture, Tourisme, artisanat traditionnel.

Type de formation : Formation : qualifiante, sans perdre toutefois la satisfaction d’expressions de besoins aux plans culturel, sociologique et même économique.

Mode de formation : Formation par apprentissage. Ce mode est jugé le plus approprié en ce sens qu’il alterne formation théorique dispensée au niveau de l’institut par des enseignants compétents en la matière et formation pratique dispensée par des artistes chevronnées et rompues à la pratique de l’imzad. Notons que ces artistes ont été identifiées et recensées au préalable.

Cursus de formation :

  1. Alphabétisation et mise à niveau des candidates retenues,
  2. Perfectionnement des formatrices à la pédagogie,
  3. Formation principale dans les domaines de la pratique de la musique imzad, l’écriture et la traduction des poèmes et la fabrication de l’instrument musical,
  4. Initiation à la recherche dans le répertoire des musiques traditionnelles des déserts pour remonter aux origines de l’imzad et préparer une bibliographie pour cet art traditionnel.

Durée de la formation :

12 mois pour la première promotion pilote en accord avec le secteur de la Formation Professionnelle et en tenant compte du programme de formation arrêté.

Modules de formation inscrits dans le cadre du bloc théorique :

  1. Tifinagh,
  2. Patrimoine et culture,
  3. Chants et poésies d’imzad,
  4. Initiation à l’informatique

Modules de formation inscrits dans le cadre du bloc pratique :

  1. Techniques de fabrication de l’instrument,
  2. Apprentissage et pratique de l’imzad.

Locaux pédagogiques :

  1. Salle banalisée pour dispenser les cours de théorie pure,
  2. Salle machine pour les cours d’initiation à l’informatique,
  3. Salle de fabrication d’imzad : dans cette salle, la fabrication se fait de manière traditionnelle à même le sol, sur des tapis.

Un atelier de fabrication de l’instrument Imzad est crée au niveau de l’institut de formation professionnelle, équipé pour le moment par des moyens rudimentaires de travail, et qui sera aménagé plus tard.

Une trentaine d’instruments Imzad ont été fabriqués.

Une commande de 100 calebasses, 50 peaux de chèvre et une quantité de la poudre de teinture a été passée.

Équipements :

L’Association fournit aux élèves les matériaux et outils nécessaires à la fabrication des imzad. Ainsi, chaque élève disposera de son instrument fabriqué par elle-même dans le cadre des travaux pratiques (réalisation d’ouvrage).

Évaluation :

  1. Une évaluation en début de cycle a été effectuée en vue de déceler les niveaux respectifs des différentes stagiaires inscrites à cette formation.
  2. Une évaluation formative a été effectuée tout au long du cursus.
  3. Une évaluation sommative sera effectuée en fin de cursus.

Consolidation des recherches et de valorisation du patrimoine

L’association compte, à travers la prise en charge de l’art Imzad et conformément à ses objectifs de promouvoir et sauvegarder le patrimoine de la région des Touareg, pousser son travail de recherche et de consultation afin de constituer un ensemble constituant une référence culturelle et morale de l’association incluant entre autres :

  1. Un répertoire des chants touareg
  2. L’histoire ancienne et contemporaine de l’imzad et la culture targuie en général
  3. l’ensemble de technique de traitement de la matière de travail pour la fabrication de l’instrument telles : traitement de la peau, coloration, choix de la calebasse.